Billets d'humeur/Un brin de poésie

Regrets de février

IMG_0196BILLET – J’aurais souhaité être un Baudelaire, un Musset ou même un Laclos
J’aurais souhaité m’envoyer en l’air, avec Dali et grimper aux rideaux
J’aurais souhaité qu’il me rendît folle, au moins autant qu’il l’était lui-même
Qu’il me démolisse, oui je suis molle, pour toujours, fidèle à moi-même.

J’aurais souhaité que le vice m’enlève avec son éternel cri de haine
Qu’il joue avec moi et qu’il me tue, sans aucune autre gène
Que de tâcher de mon sang sa peau nue.

Lilith, à ce moment-là me verrait
Me noyer dans la fange d’autrui
En me ramassant, elle me dirait :
« Frémissante femme, obéis ! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s