Billets d'humeur/Petites histoires/Un brin de poésie

Explosion broutille

RÉTROBILLET – Je suis restée assise sur les marches pendant un certain temps. Vous dire exactement, impossible. Le temps ne passait plus ou bien trop vite. La nouvelle était à peine croyable. Il n’existait plus. Que dans mes rêves, mes cauchemars, mes moments où je suis seule et que je peux penser à lui.

IL N’EXISTAIT PLUS.

Bouclettes aux yeux de serpent, versant son venin dans ma gorge. VENIN.

Je suis restée assise sur les marches, un peu en hauteur, je l’ai vu sortir. Juste avant. Juste avant de voir le big BANG. Entendre. Voir encore. Sentir cette odeur de cramé. Tout avait explosé. Tout n’était plus que ruine. Il était parti, laissant les bouts de son corps aux quatre coins du couloir, de la galerie Richelieu de la Sorbonne. Mais moi, je suis restée là, sur les marches, un peu en hauteur, la tête entre deux barreaux, pour mieux voir l’explosion.

Je me souviendrai de lui avec beaucoup de précision, je pense. Un jour, il m’avait laissée tomber. C’était un soir, il était très tard, il m’avait donné rendez-vous en banlieue, et m’avait dit qu’il ne pouvait pas ouvrir la porte. M’avait laissée, criminellement. Alors, l’explosion dans la galerie, à coté de ça, de ce qu’il m’avait fait, c’était une broutille. Comme j’ai pleuré ce soir-là, comme je l’aimais encore après tout ça, comme une débile et une bonne poire. Comme j’en ai pleuré, oui, obligée d’appeler un ami pour qu’il m’héberge à Vincennes, car je n’avais nulle part où dormir. Oui, à coté de tout ça, c’était une broutille, une brindille, un grain de sable.

J’étais sûre qu’il me quitterait dans l’escalier de la Sorbonne, et j’étais sûre aussi qu’il passerait par cette porte pour accéder au couloir.

Il m’avait laissée un jour, criminellement. Mais, à l’heure où je vous écris, TOUT est rétabli.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s