Parlons ciné

Jules et Jim, un air de garçon manqué

Jules et Jim, un air de garçon manqué

« Tu m’as dit Je t’ Aime
Je t’ai dit Attend
J’allais dire Prend-Moi
Tu m’as dit Va t-en…»

Le suicide était, pour elle (Catherine), un être irrésistible qui se dresse devant vous, comme une mante religieuse, et qui vous emporte.

Voir aussi : « Catherine n’est pas forcément belle, intelligente et sincère, mais c’est cette femme que nous aimons » (la bande-annonce du film)

Publicités

Une réflexion sur “Jules et Jim, un air de garçon manqué

  1. Pingback: Jules et Jim, un air de garçon manqu&eac...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s