Billets d'humeur/Un brin de poésie

Confidences au jardin du Luxembourg

POÈME DU JOUR – Si bien dans ce jardin
Le petit Sartre y a souffert
Isolé, rejeté par les autres
Mais je ne pense pas à l’enfance

Si bien dans ce jardin
Tant d’histoires et de romance
Je pense aux Alexandre
qui m’ont aimée, draguée, abordée
Je pense à Stéphane, à Luc et à Cédric maintenant.

Mais j’ai longtemps pensé
à Thomas, à David, qui sont -ils
à présent, ces anciens galants ?
Que sont-ils devenus ces amoureux transis ?
Vivent-ils encore ?

Je pense à l’homme qui était dans ce décor,
Et qui me manque,
Un peu, encore.

A la 4, 30 qui est passée à 5.
Je pense à la façon qu’il avait
de se montrer supérieur, à ses vices,
à ses vertus, mais surtout ses vertus.

Je pense à l’homme
Qui avait le fric pour,
Mais pas le cœur pur,
Qui m’a rendue belle, putain,
Qui m’a rendue folle, divine.
Il me manque ce gros con de riche.

Ce sont tous mes hommes,
Je les aime mes hommes,
Un peu à la façon de Barbara,
Un peu tard pour beaucoup,
Un peu tôt pour certains.

Publicités

Une réflexion sur “Confidences au jardin du Luxembourg

  1. Pingback: Travailler Chez Soi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s