Billets d'humeur/Entre les lignes/Un brin de poésie

La mort d’Ophélie

Je ne ferai jamais comme lui. Si je devais faire ce que je ne devrais pas faire.

Je serai si belle dans mon lit que celui qui me trouvera deviendra nécrophile.

Je pense à toi en tant que cible et à bien d’autres encore. Et que m’apporte tout ceci ? Mon panier est bien garni certes, mais qu’ai-je à offrir moi, à part ma pudeur déjà perdue, déjà enfouie dans des draps jamais tout à fait blancs ?

Je parle des hommes en général, je n’en prendrai aucun pour exemple. Je les aime, cela ne fait aucun doute. Mais ce que j’aimerais, c’est n’en aimer qu’un seul.

Je ne fais plus grand chose ces derniers temps, c’est pour cela que j’écris moins. Ma prose pue, plus qu’à l’accoutumé. Le métropolitain, je ne le prends plus, le train non plus. Je ne vais plus qu’à la gare pour y rester… sans voyager. Et même si de temps en temps, je te rends visite au cinéma de l’Épée de boise, je ne sais pas tellement à quoi ça rime.

Ah ! L’ennui ! L’ennui ! Toujours recommencé ! Comme un refrain, comme des vagues qui viennent me jeter leur embruns à la figure ! L’ennui, comme une douloureuse musique. Les troubadours du 21ème siècle avec leurs chansons d’amour à la con ne pensent pas à chanter cet ennui qui nous guette tous ! Le dégoût de l’autre qui veut faire l’amour ! Je suis fatiguée, j’ai mal à la tête, j’ai trop chaud… à la longue, on n’y croit plus.

L’ennui, l’ennui ! Mais je ne ferai pas comme lui… Je serai si belle ce jour là, que mes anciens amants s’en mordront les doigts.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s