Billets d'humeur

Rencontres au Lucernaire

BILLET – Le peintre névrosé a retrouvé sa femme. Quel triste avenir s’annonce pour la pauvre Camille ! Ce putain de peintre arriviste finira par la tuer… Quand il en aura pressé tout le jus.

Je suis dans ma chambre, des notes de piano émanent de la cave. Quel bonheur de l’entendre jouer ! What are you doing the rest of your life ? Le dimanche, mon père ne travaille pas et passe sa journée à jouer.

Souvenir d’un diner à la Caspienne, rue Notre-Dame-des-Champs. L’homme que j’admire le plus était là, il avait fait le déplacement, pour me parler de Paul Nizan et de son communisme à la con. Eden Arabie, long périple pour se rendre compte qu’ici ou ailleurs, rien ne change. Eden Arabie, un voyage qui ne mène à rien, rien qu’à la désillusion… Pas étonnant qu’il se soit fait buter en 1940. Pas de police, pas de structure, un monde meilleur sans loi… Mouais… Merci aussi pour Michel Butor et son étrange ville… cette ville désespérée et désespérante, cette ville personnifiée et inhumaine… où l’on reste.

Je sens que j’ai touché l’automne des idées et qu’il me faut employer la pelle et le râteau, que dire ? Vous parler du Lucernaire… de ce rendez vous avec le Gost writer, qui n’a absolument rien d’un capitaliste… Son auteur préféré ? Lautréamont ! Ah ! J’en étais sure ! Pourquoi toujours Lautréamont ? Serait-ce un style qu’on se donne pour prouver son érudition, sa faculté de comprendre tout ce qui est hermétique et malsain ? Bref, l’auteur le plus in. Ils sont deux pour le moment, ils ont tous les deux le même profil : deux névrosés, perdus dans ce monde, abandonnés par la littérature, et n’ayant que l’économie comme clef de voute. Où sont donc passés les Baudelaire authentiques ? Non pas ceux qui se prennent pour des génies et qui pensent leur spleen de héros romantique immuable et légitime ! La littérature n’est pas une maladie, n’est pas un vice, n’est pas une folie. B., J. et T. arrêtez vos caprices de Dandy !

Article écrit le 4 juin 2006.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s