Billets d'humeur/nouvelle du fond

Le petit Chinon

cafe

Le petit Chinon est fermé ce soir.

Je me suis préparée, j’ai passé d’interminables minutes devant ma glace à inspecter chaque pore de ma peau. J’ai tout pris aussi. Et je me suis retrouvée devant des volets clos. Ah ! Tendre drame ! Ah déchirante souffrance que de voir le petit écriteau « fermé dimanche et jours de fête ».
Nous sommes mercredi pourtant, et c’est pas la fête.

Ma déception et mon incompréhension n’en ont été que plus grandes. Je devais enfin me retrouver, en tête à tête avec bel ami, bel esprit que je révère. Elle est un peu pédante, un peu égoïste, un peu allumeuse, mais toi aussi tu aimerais la connaitre bibliquement. Oula ! Ne poussons pas trop loin les évènements… Suis-je la fille au lapin de Bénabar ou l’allumeuse avec son téléphone ? Un peu les deux très certainement.

Le petit Chinon est fermé ce soir. Le peintre névrosé et ses histoires devront rester dans ma chambre, entre ces murs si étroits. Le peintre névrosé en a marre, il me le susurre, c’est un secret. Son modèle, Camille, aussi. Sortir, sortir, sortir. Sortir du foyer, sortir de ma tête, ils veulent arpenter les rues de paris, vers d’autres quartiers.  Resto ou ciné ? Café ou gingembre ? Quais de seine ou quais de gare ? Chez toi ou chez moi ? Plat du jour ? À la carte ? Une petite bière pour mon prince musicien chez George ? Arrête de regarder son décolleté, David ! Non mais ! Tu as vu comme tu lui souris ? Dis le tout de suite si je t’embête !

Quoi qu ‘il en soit, le petit Chinon est fermé ce soir. Je rentre au foyer, l’âme en peine et mon paquet de clopes presque plein. CA IRA MIEUX DEMAIN.

Je me serais assise dans la salle du fond, là où j’aime dévorer les heures. Deux tables, deux chaises et une banquette. Un café allongé s’il vous plait ! Non plutôt un déca vu l’heure ! Avec un verre d’eau bien sur ! Bel ami serait venu me rejoindre. Mais le café est fermé et bel ami ce soir est fatigué.

Article écrit le 31 mai 2006

Publicités

4 réflexions sur “Le petit Chinon

  1. Pingback: Autopsie d’une semaine avec lui | Le Café littéraire de Nadja

  2. Pingback: Foyer, spleen et fête | Le Café littéraire de Nadja

  3. Pingback: Changement de propriétaire | Le Café littéraire de Nadja

  4. Pingback: Reprise du travail | Le Café littéraire de Nadja

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s